Luminothérapie et dépression,

Luminothérapie et dépression, que faut-il en penser ?

On attend de plus en plus parler de la luminothérapie, qui permettrait d'atténuer les symptômes de dépression. Que faut-il en penser ?

La luminothérapie permet effectivement de répondre à un certain type de dépression : la dépression saisonnière. Elle toucherait environ 4 à 5% des adultes. Votre docteur peut éventuellement vous prescrire des séances de luminothérapie dans un centre spécialisé.

Evidement si vous n'êtes pas sous le coup de la déprime, rien ne vous empêche de faire le plein de lumière, bien au contraire !

Pourquoi cela est intéressant ? Car lors d'une période prolongée avec peu de soleil, notre corps risque de ne pas obtenir la lumière nécessaire pour réguler notre production de mélatonine et de sérotonine. La mélatonine étant l'hormone du sommeil et la sérotonine celle de l'activité, de l'humeur. L'alliance des deux permet, entre autre, d'équilibrer votre horloge interne et vos humeurs.

On remarque que la luminothérapie est bénéfique pour la dépression saisonnière, le stress léger, le sommeil peut réparateur. Bien entendu il ne s'agit pas là d'une solution miracle, mais d'un soutien fort agréable.

Vous pouvez donc vous procurer une lampe de luminothérapie ou un simulateur d'aube sans hésitation. Cela vous apportera un complément de lumière lors des longues journée d'hiver.

Si vous chercher une marque sérieuse, une des personnes que j'accompagne m'a fortement conseillée la marque Française Dayvia, qui est par ailleurs proposé chez Nature & Découvertes. 

Envie de partager?