inquiétude grossesse

Appréhension, inquiétude durant votre grossesse ? Apaisez vous en 10 minutes

Devenir maman prend du temps ! Sans vraiment s'en rendre compte le processus se met en place corporellement, psychiquement et émotionnellement. Avec tout ces bouleversements il est tout à fait normal de ressentir des émotions fortes qui jouent aux montagnes russes. Néanmoins il est important de faire attention de ne pas glisser vers une surcharge émotionnelle.

Processus d'adaptation lancé !

Le bébé arrive dans quelques mois, et l'on peut ressentir de l'inquiétude à différents niveaux : santé de l'enfant, préparation à l'accouchement, chambre à faire, principes d'éducation et d'éveil à connaitre, organisation à venir, gestion vis à vis de votre emploi, etc.

Rassurez-vous ressentir de l'inquiétude est positif car cela vous aide à prendre soin de votre enfant à venir.

Néanmoins si la liste des "choses à faire" s'allonge de jour en jour (ou de nuit en nuit ;)), que l'inquiétude se transforme en un stress qui commence a vous dépasser, c'est qu'il est temps de reprendre votre souffle !! Si vous vous surprenez à vous répéter : "il faut que" , "je dois", "j'ai peur de " à tout bout de champ, il est nécessaire de vous recentrer sur vous dans l'instant présent. N'oubliez pas que vous êtes déjà en train de faire un travail extraordinaire, et cela se passe dans votre ventre.

Prenez le temps de faire redescendre le trop plein émotionnel afin de ne pas vous laisser dépasser par les événements ou de vous sentir incomprise par vos proches.

Relâcher la pression
  • Installez-vous dans une position qui vous est agréable. Pensez à utiliser un coussin de grossesse, il deviendra votre meilleur allié. Prenez soin de demander à votre entourage de vous laisser tranquille pour quelques minutes.
  • Fermez vos yeux et faites quelques soupirs.
  • Puis vous imaginez une vague de détente qui vient relâcher le bout de vos orteils et qui remonte tout doucement le long des jambes, du bassin, du ventre, de votre utérus pour rayonner sur votre bébé. Et la vague remonte tout doucement jusqu'a votre crâne. Au rythme de votre respiration.
  • Prenez alors le temps d'apprécier votre corps plus lourd ou plus léger, dans cette détente qui s'installe. Apprécier ce temps de pause.
  • Demandez-vous comment vous vous sentez ici et maintenant dans votre corps.
  • Accueilliez également les sentiments présents : triste, colère, peur, joie, apaisement, excitation, etc... Aucune émotion est mauvaise, accueilliez simplement. Acceptez d'en avoir plusieurs. Rien d'étonnant si vous percevez des sentiments contradictoires. Soyez à l'écoute de votre état.
  • Puis vous choisissez calmement d'équilibrer vos émotions, de vous alléger du trop plein émotionnel présent (vous prenez le temps de faire 5 à 10 fois ces respirations).
    • Sur 3 secondes, inspiration par le nez profonde et douce avec l'intention de laisser venir le calme à vous. Vous pouvez prononcer mentalement le mot "calme" ou "sérénité."
    • Sur 6 secondes, expiration par la bouche profonde et longue avec l'intention de diffuser le calme dans tout votre corps et vers votre bébé.
  • Puis vous écoutez à nouveau votre corps et votre respiration qui est plus calme.
  • Prenez le temps de vous féliciter d'avoir su prendre ces quelques minutes pour vous et votre bébé.
  • Enfin vous pouvez vous étirer et ouvrir les yeux.

Envie de partager?