<b>Demander de l’aide</b> , pourquoi est-ce difficile ?

Demander de l’aide , pourquoi est-ce difficile ?

Demander de l’aide lorsque vous vous sentez dépassée, sous pression ou dans une impasse. 

Ça parait évident !

Depuis des années vous entendez que la clef d’une vie épanouie est de se sentir bien dans sa peau, son job, son couple ou encore sa tête.

Et pourtant les femmes ont toujours des difficultés à demander de l’aide, lorsque ça les concerne.

S’il s’agit de votre enfant, votre amie ou conjoint.e, c’est beaucoup plus simple.

Etonnant, non ?

La quête du mieux-être est entendu, voir même à la mode.

Alors si les femmes actives, indépendantes et également sous pression ressentent le besoin de se sentir plus confiante, apaisée ou légère. Pourquoi donc ne pas demander de l’aide auprès d’une psychothérapeute, sophrologue, coach sportif ou d’une coach de vie ?

La réponse se trouve dans un besoin encore plus puissant. 

En effet, la volonté d’épanouissement dépasse rarement le besoin vitale qu’est votre besoin de sécurité.

Vous avez besoin de vous sentir sécurisé. Et ça se construit par des habitudes, des certitudes, des repères, une forme de stabilité, un cadre, etc. Ce besoin dépasse de loin tout le reste !

Il est par conséquent nécessaire de s’intégrer à des groupes comme par exemple la famille, un cercle d’amis, une entreprise. Et comme toute structure sociale, il y a des règles a suivre pour que cela fonctionne.

Et c’est une très bonne chose !

Cependant, ça peut aussi vous être préjudiciable. 

Osez remettre en question les règles du groupe. 

Il est vrai que nous avons besoin du groupe, néanmoins vous pouvez vous offrir le luxe de plus de liberté.

Demandez-vous si votre besoin de sécurité n’est pas en train de vous entrainer dans un quotidien qui ne vous convient pas :

  • Ne pas oser partir à l’heure du travail.
  • Penser avant tout aux attentes (parfois imaginaire) de votre famille.
  • Ne pas oser dire lorsque vos proches vous blessent.
  • Ne pas prendre de risque.
  • Ne pas poser de limites.

Demandez-vous si votre besoin de sécurité vous pousse trop souvent à répondre :

  • Je n’ai pas le choix, tout le monde fait pareil.
  • C’est impossible de changer cela.
  • Mais que vont-ils penser ?
  • Je serais trop différente.

Ne restez pas dans des situations inconfortables, par crainte.

Ne passez pas à côté d’une vie qui ne vous ressemble pas.
Reprenez votre bien-être en main, demandez de l’aide. 

Vous avez envie d'aller plus loin ?
Recevez votre test : Qui a le contrôle sur votre bien-être ?